Pas à pas

Produits à l’essai

Pour de nombreuses personnes, il est très difficile de pratiquer une activité physique régulière. Si la motivation de quitter la maison pour faire du sport fait défaut, il est recommandé d’utiliser un stepper, qui est assez bon marché, compact et facile à manier. Dans notre test comparatif, nous avons testé 11 modèles de stepper fonctionnant avec différentes technologies.

Ce que les petits appareils de formation peuvent faire

 

La démarcation avant sur les pédales empêche de glisser vers le bas.

Avec un stepper, le sport peut être facilement intégré dans la vie quotidienne. Les petits appareils sont peu encombrants et ne doivent pas être construits de manière compliquée. Ils sont donc l’équipement d’entraînement parfait pour tous ceux qui veulent faire quelque chose pour leur silhouette sans perdre beaucoup de temps. De plus, les steppers sont très efficaces pour entraîner les groupes de muscles qui sont utilisés en conséquence. Si vous voulez surtout entraîner les muscles des jambes et des fesses ainsi que les hanches et les muscles du bas du dos, l’achat d’un stepper est donc le bon choix. Toutefois, avant d’acheter un stepper, vous devez vous demander si la résistance de l’appareil peut être réglée, comme c’est le cas pour le Tunturi Stepper ou le PEARL Sports Ministepper. De cette façon, la formation peut être efficacement augmentée sur une plus longue période. Dans notre test comparatif, cependant, non seulement la résistance et son ajustement, mais aussi la régularité de la séquence de mouvement pendant le step ont été inclus dans l’évaluation respective. dans le résultat final, car cela a un effet très fort sur le flux de formation.

Le réglage de la hauteur de l’appareil était initialement très difficile et n’a pu être effectué que plus tard

 

 

Les différents types de steppers

Il existe essentiellement trois grands types de steppers ; dans notre test de comparaison, nous avons testé des modèles de tous types. Le classique est le Up-&-Down-Stepper, comme le Mini-Stepper de Kettler, qui simule la montée d’un escalier. Il entraîne principalement les cuisses (muscle droit de la cuisse, muscle grand fémur et muscle bicéphale de la cuisse) et les muscles du mollet (muscle du mollet jumeau et muscle de la motte). Le deuxième groupe, le swing stepper, se caractérise par le fait que les pédales ne sont pas seulement actionnées de haut en bas, mais qu’elles se balancent également sur le côté. Le Domyos Mini-Stepper Twister est un bon exemple pour cette catégorie. Le mouvement de torsion est destiné à entraîner non seulement les muscles qui sont également utilisés par le Up & Down Stepper, mais aussi les fesses (muscle grand fessier) et les muscles du bas du dos (extenseur dorsal). La troisième catégorie est constituée par les “side steppers”. Les pédales de ces derniers sont situées à côté de la machine. Ainsi, ce sont principalement les muscles intérieurs des cuisses (extenseurs longs, courts et grands des cuisses) qui sont renforcés et les fesses (grand fessier) qui sont sollicitées.

A : haut et bas – B : côté – C : balancement

 

Entraînement avec les cordes d’expansion

Afin de pouvoir travailler avec encore plus de groupes de muscles, certains appareils tels que l’AsVIVA MINI STEPPER ST1 ou le Klarfit Powersteps Twist-Stepper sont fournis avec des cordes dites d’expansion. Ceux-ci peuvent être fixés à l’appareil afin d’entraîner les muscles du bras. Selon le type d’exercice, les muscles des biceps, des épaules et du cou peuvent être exercés. Cependant, la longueur des cordes d’expansion est d’une grande importance : Plus votre propre taille est petite, plus les cordes doivent être courtes, sinon elles ne seront pas suffisamment tendues et les muscles ne seront pas épuisés de manière significative par manque de résistance.